page contents Auteur Débardeur de vies Synopsis_tome_2











SYNOPSIS  -  Tome 2

RÉSUMÉ



Le roman se déroule sur une période de quatre jours.


Au premier jour se situe le crime initial.


Le second est consacré aux réactions variées que ce délit suscite tant au niveau des membres de la famille de la victime que sur le plan social et politique. Une tentative d’évasion du présumé chef d’un groupe local de motards criminels et la découverte, dans un fossé, d’un agent double de la Sûreté municipale occasionneront des préoccupations majeures chez les forces de l’ordre.


Au troisième jour se dérouleront les interrogatoires des divers suspects potentiels du crime initial.


Par inadvertance, à la quatrième journée, sera démasqué l’auteur dudit crime initial. En épilogue se retrouveront les conclusions du procès et les décisions prises par la famille de la victime.

ISBN : 978-2-89612-456-5


Couverture souple couleur

Reliure alleande

Format 6X9 pouces 364 pages

Fondation littéraire Fleur de Lys

1ère édition

Exemplaire papier :29.95$ (Canada)

Exemplaire PDF :7.00$ (partout)

Achat, cliquez sur l'icône

SYNOPSIS

Le jour 3 débute par l’annonce de plusieurs personnes qui se sont retrouvées victimes de violence au cours de la nuit précédente. Une rencontre entre la SQ et la Sureté municipale déterminera les tâches entre les forces de l’ordre. La première s’occupera des motards hors-la-loi et à la seconde est confiée l’enquête pour découvrir qui serait l’auteur de la tentative de meurtre sur M. Anthony Alvaro.

Tôt le matin, un chroniqueur découvrira que la récupération politique du gouvernement relativement à la tentative de meurtre sur la personne d’Alvaro s’avérera un coup fourré. Sa loi spéciale sur la toxicomanie n’était nullement justifiée.

Les enquêtrices Isabelle Lamarre et Hyacinthe Paré rencontreront huit suspects qui se déclareront tous innocents. Parmi eux se rencontre un ex-pasteur qui haïssait la victime au point de s’en confesser. Les sept autres suspects sont tous des criminels toxicomanes qui avaient besoin d’un bon rapport d’intervention de la part de M. Alvaro pour amoindrir leur sentence. L’on rencontre un membre en règle des Malos Diablos, un sympathisant des motards-hors-la-loi, un ex-membre d’une association criminelle, deux hommes qui sont accusés de violence dont l’un envers sa conjointe, un individu accusé d’agression sexuelle et un autre de plusieurs vols. Une véritable plongée sera effectuée dans leur intériorité. Divers éléments innocenteront certains suspects dès le premier interrogatoire. D’autres seront mis à l’écart de la liste des suspects, puis ils y reviendront à la lumière de certains indices.

La Sureté municipale de la ville de Notre-Dame-du-Chêne éliminera quatre personnes qui auraient pu constituer des suspects. L’une d’elles est décédée, une autre incarcérée et deux autres sont hospitalisées.

L’équipe « la tronçonneuse » de la Sûreté du Québec investiguera donc sur les derniers crimes de la nuit qui seraient reliés au groupe de motard les « Malos Diablos ». Ces derniers auraient exercé des pressions musclées sur des individus afin de les contraindre au silence. Un enquêteur tentera de faire parler les victimes et il utilisera toute une manipulation pour parvenir à ses fins. Une ligne téléphonique particulière sera ouverte pour obtenir le plus de dénonciations possible sur les motards hors-la-loi et leurs sympathisants. Une descente dans une école secondaire donnera des résultats surprenants. Les adolescents arrêtés proviennent de divers milieux sociaux. Une pression sera exercée sur le présumé chef des « Malos Diablos », Gérard Casgrain, qui est incarcéré. Aux fins d’obtenir des informations privilégiées, deux détectives recourront carrément à de la cruauté mentale. Le fils de Casgrain qui avait été arrêté la veille et détenu dans un centre jeunesse subira une raclée en raison des rumeurs que la police avait fait circuler au sujet de son père. Durant son hospitalisation, il sera enlevé.

Une équipe de la GRC se retrouve aux aguets pour intercepter et arrêter un criminel recherché internationalement, soit le patron des « Hotheads ». L’on présume que ce dernier se retrouve à Montréal. L’on devra interroger une haute sphère religieuse pour en connaître davantage sur l’individu. La rencontre de ce dernier et d’un chef d’un clan mafieux dans un endroit religieux tournera au cauchemar.

Le policier qui souffrait d’un trouble de violence découvrira les raisons profondes de son trouble et ses racines familiales. L’agent de la paix qui avait été victime d’agressions sexuelles s’apprêtait à démissionner lorsqu’il fit une rencontre qui lui donnera de l’espoir.

Lors de la tribune téléphonique sur l’heure du midi avec Madame Judith Senneville et Monsieur Gilbert LaPalme, président du conseil d’administration de l’organisme « La Métanoïa » où travaille monsieur Antony Alvaro, l’on découvrira des enjeux cachés sous-jacents au trafic des drogues.

Des liens inattendus seront découverts entre l’évêque anglican de Montréal, Mgr Cunningham, et la victime, M. Alvaro.

Au jour 4, à l’occasion d’une vérification de routine des allées et venues d’un témoin, sera démasquée la personne responsable de la tentative de meurtre.

Tout on long du roman, on sera témoin de l’amour entre Deidre O’Connor et son mari Anthony Alvaro.

Le dernier chapitre clôt l'enquête et une ouverture est lancée sur une suite, soit une émeute dans un pénitencier où M. Alvaro sera appelé à titre de médiateur.



  

ISBN : 978-2-924742-01-3



Texte revu et corrigé

Format ePub

Centre d'entraide La boussole

2ième édition

Disponible chez Kobo.com, indigo.ca,

Iggybook.com (France)

et amazon.ca (ASIN: B01N1RM3YJ)

Achat, cliquez sur une icône

ISBN : 978-2-9247420-3-7



Format ePub

Centre d'entraide La boussole

3ième édition

Disponible chez lulu.com.

Achat, cliquez sur une icône

Fomrat ePUB

ISBN : 979-10-290-0640-1


Format papier

ISBN : 979-10-290-0636-4

Les éditions CHAPITRE.COM

4ième édition (France)

Achat, cliquez sur une icône

VENTE au profit du

Centre d'entraide La boussole